Archives par étiquette : Gino Sitson

Gino Sitson : à la rencontre d’un funambule vocal

Gino Sitson
Bonjour à tous ! Merci de nous faire l’amitié de nous rejoindre pour un moment à part, un temps suspendu au cours duquel la musique et les mots se mêleront pour écrire une partition qui ne se jouera pas ailleurs. Pourquoi ? Parce que chacune des individualités que nous représentons est unique, et la synergie de nos talents d’auditeurs actifs, rencontrant l’univers artistique de notre invité ne se fera qu’ici, de son cœur aux nôtres, de nos cœurs au sien. Il est en ce lieu, d’une rencontre à l’autre, une énergie, un courant de vie qui n’a de cesse de nous toucher, de me toucher. J’ai envie de me poser un instant pour vous remercier, vous qui, d’une rencontre à l’autre êtes fidèles, faites confiance à nos choix artistiques, vous qui vous laissez embarquer par les artistes qui nous font l’offrande de leur talent le temps d’une après-midi. Vous êtes les meilleurs ! Sans vous, le cœur à cœur acoustique ne serait qu’un triste soliloque. Votre fidélité nous honore et nous encourage à œuvrer pour vous servir toujours mieux. Nous allons si vous le voulez bien prendre un instant pour vous acclamer. Quant à vous qui venez à notre rencontre pour la première fois, nous espérons que vous vous sentirez comme à la maison, comme lors d’un soir au village, ou dans une réunion de famille apaisée, et que vous passerez un joli moment qui vous donnera envie de revenir nous voir. Vous avez la possibilité de nous laisser vos coordonnées pour être tenus informés de nos rencontres et des activités de notre association, ainsi que de celles de notre invité. Merci aussi à tous les artistes qui nous ont fait confiance et qui sont venus à votre rencontre en ce lieu. Aujourd’hui, nous avons l’immense plaisir de recevoir Gino SITSON, vocaliste, auteur, compositeur, enseignant et chercheur en musicologie. Pourquoi sommes-nous ravis de le recevoir ? Parce qu’il est infiniment talentueux et parce qu’il a une musicalité exceptionnelle. Il devrait vous éblouir par sa capacité à faire de la voix un instrument de haute voltige sans pour autant la déconnecter du sens et de la sensibilité artistique qu’il a dévoilée au fil des cinq albums qu’il a déjà mis à la disposition du public. Au Cœur à Cœur Acoustique, nous apprécions le beau et, aimons mettre en lumière, et inviter à découvrir les différentes facettes d’un diamant par trop caché : celui des talents immenses et du vouloir dire des fils d’Afrique Sub-Saharienne et de ses diasporas afro-descendantes. Il est tant de richesses qui ont une source proche ou lointaine au sud du Sahara que nous ne connaissons pas, faute d’une visibilité suffisante. Pourtant, l’absence de lumière n’est pas défaut d’éclat, loin s’en faut. Oh rassurez-vous ! Nous ne sommes pas victimes d’une excroissance de l’ego ou d’une inflation de l’orgueil. Nous n’avons absolument pas l’impression que les artistes nous ont attendus pour se frayer un chemin vers la lumière. Nous n’avons pas davantage la prétention de nous prendre pour LA réponse à une quelconque attente, mais, nous nous proposons plutôt d’être l’une des réponses, l’un des espaces, l’une des possibilités pour servir une cause que nous croyons noble : celle de la promotion des arts et cultures d’Afrique et des diasporas, et tant qu’à faire dans le respect des artistes et de leur travail. Nous avons pour ambition de participer à faire résonner par-delà les frontière un vouloir dire si souvent ghettoïsé ou bâillonné. Nous avons aussi pour ambition d’œuvrer à rendre les expressions artistico-culturelles afrodiasporiques accessibles au public sans que ce dernier soit freiné par des questions pécuniaires Le Cœur à Cœur Acoustique est l’un des espaces engendré dans ce but par Afrodiaspor’Arts, notre association dont Gino Sitson est d’ailleurs l’un des parrains. Pour revenir à notre invité, Gino Sitson est sans aucun doute l’une des facettes du beau qu’offre l’Afrique au monde. Il est l’un des magnifiques talents qui tire sa sève du Cameroun et qui a su accueillir les ruisseaux rencontrés au gré de ses voyages et de ses explorations musicales pour élargir le lit de son fleuve intérieur et écrire une partition singulière dans laquelle les valeurs humanistes ne sont pas les moindres. Au fait, aussi surprenant que cela puisse paraître, le Cameroun n’a pas qu’un son de basse à offrir pour mettre le monde à ses pieds. Est-il besoin de rappeler le saxophone de Manu Dibango, la guitare et le verbe de Francis Bebey qui ont traversé les frontières et conquis le monde. L’Afrique est infiniment créative, le Cameroun aussi. Ne soyons pas les geôliers des prisons dans lesquelles nous enfermerions notre capacité de découvrir de nouveaux artistes. Gino Sitson élève une voix capable de mettre à genou l’émotion de qui l’écoute, de laisser interdit une oreille attentive. Par l’univers qu’il propose, on découvre que la voix n’est pas uniquement un timbre, mais un instrument à part entière. Notre invité s’en sert avec une aisance déconcertante, se baladant des graves aux aigus comme si ces sons étaient des voisins immédiats. Gino Sitson donne l’impression de ne pas faire d’efforts quand il chante. Derrière cette facilité apparente, il y a certes du talent, probablement un don, mais aussi des décennies de travail qui ont commencé à l’ombre d’artistes tels que Manu Dibango, Ron Carter, Papa Wemba, John Scofield, Wally Badarou, Bobby McFerrin, Ray Lema, Mario Canonge, et bien d’autres. Il a fait ses armes en tant que choriste. Ecole d’humilité et de professionnalisme, mais il portait une voix, des silences, des soupirs, un regard et des délires vocaux qu’il ne pouvait prêter à personne parce qu’ils étaient liés à l’homme et à l’artiste qu’il était. C’est ainsi qu’en 1996 il sort son premier album « Vocal Deliria ». Un Ovni musical qu’il faut juste l’entendre. C’est en soi une expérience. De sa voix unique, il restitue le son de nombreux instruments. Vocal Deliria marque le début d’une carrière de soliste de celui que se nomme lui-même Objet Vocal Non Identifié. L’année dernière, est paru « Listen –Vocal Deliria II » son cinquième album que vous pourrez vous procurer à ici. Pour ma part, j’ai découvert la musique de Gino Sitson en l’écoutant de l’intérieur. L’un des défis que m’a lancé cet instrumentiste de la voix a été celui de déposer une forme de rapport à la musique médiatisé par le sens des mots pour en entendre la musique intrinsèque, pour en découvrir les vêtements acoustiques. J’ai dû l’écouter faire dépouillée des béquilles auditives usuelles, et pour cause, je ne parle pas le medumba, la langue principale qu’il utilise dans son chant. On peut en effet écouter une voix et entendre voire comprendre ce qu’elle dit parce sans les prothèses usuelles. On va ainsi à l’essentiel du message. On entend la tristesse, la joie, l’amour, émotions universelles sans les distinguer clairement. On les discerne de l’intérieur. C’est étrange et saisissant. Gino Sitson a l’onomatopée qui rappelle que les mots ne sont au fond qu’une agrégation de syllabes construisant un univers acoustique et sémantique. Il utilise abondamment l’onomatopée dans sa musique. Même ceux qui comprendraient le Medumba, s’ils se laissaient emprisonner par le sens des mots, sortis du titre d’une chanson seraient aisément désarmés par son univers. Sa musique est un défi lancé aux auditeurs et un superbe voyage en perspective. Oui nous sommes ravis de recevoir Gino Sitson parce qu’il a une voix exceptionnelle, un talent indéniable, et une sensibilité artistique qui valent la rencontre. Selon Manu Dibango, «il a une voix instrumentale ». L’occasion nous est donnée cette après-midi de découvrir ce que cela veut dire n’est-ce pas ? L’occasion nous est par ailleurs offerte d’échanger avec lui et de découvrir son parcours artiste.
A toi Gino, à vous, à nous pour un Cœur à Cœur.
© Chantal EPEE

02 Mars 2014 : Gino Sitson

IMG_2559 - Copie IMG_2594

Gino Sitson était notre invité le 2 Mars.

Nombreux sont ceux qui ont découvert le joyaux vocal qu’il est. Les questions du public, les échanges, la réception de son talent nous ont offert un joli moment.

 

IMG_2540 - Copie IMG_2542 - Copie IMG_2544 - Copie IMG_2545 - Copie IMG_2547 - Copie IMG_2548 - Copie IMG_2549 - Copie IMG_2550 - Copie IMG_2551 - Copie IMG_2552 - Copie IMG_2553 - Copie IMG_2554 - Copie IMG_2555 - Copie IMG_2556 - Copie IMG_2558 - Copie  IMG_2566 IMG_2568 IMG_2569 IMG_2583 IMG_2584 IMG_2585 IMG_2587 IMG_2592  IMG_2595 IMG_2597 IMG_2598 IMG_2599 IMG_2601 IMG_2607 IMG_2610 IMG_2638 IMG_2649 IMG_2655 IMG_2678 IMG_2689 IMG_2690 IMG_2693 IMG_2695  IMG_2697 IMG_2700 IMG_2729